À quel âge devient-on vieux?

« 30 ans est le nouveau 20 ans »

C’est une bien bonne question qui laisse place à la réflexion ! Avez-vous déjà entendu « 30 ans est le nouveau 20 ans? » Ou simplement entendu une variation de l’expression, mais avec des nombres différents? Celle-ci, lancée souvent à la blague, laisse donc supposer que plus les choses évoluent et que nous vieillissons, plus la vieillesse nous semble lointaine. Mais est-ce vrai? Puisque nous sommes curieux, nous avons décidé de demander aux Canadiens et Canadiennes ce qu’il en était vraiment, et avons sondé leur perception par rapport à la vieillesse.

La question était la suivante : « À quel âge devient-on vieux? »

Sondage Léger réalisé du 7 au 9 avril 2019 auprès de 1532 Canadiens représentatifs, marge d’erreur de 2,5%.*Aux fins de comparaison, pour un échantillon probabiliste.

Les résultats ci-dessus nous apprennent donc que l’expression est en quelque sorte vraie. Tel que mentionné précédemment, nous observons une tendance importante : du côté générationnel, nous constatons que l’âge des répondants fluctue dans le même sens que l’âge qu’ils considèrent comme étant « vieux », c’est-à-dire, à la hausse. Ainsi, plus nous sommes vieux et vieille, et plus nous considérons qu’être « vieux » est un concept qui nous semble plus lointain. Les milléniaux (18-34 ans) sont plus nombreux à penser que nous devenons vieux à 50 ans, alors que les baby-boomers ne se considéreront vieillards qu’à presque 80 ans, en moyenne. Lorsqu’on y pense, ce n’est pas fou ! Plus on vieillit, plus on se sent jeune. Le concept de la vieillesse ne nous apparaît donc pas comme étant imminent. Les statistiques nous apprennent également que 23% de la population canadienne considère que l’on devient vieux entre 65 et 74 ans tandis que 26% des canadiens ont tendance à considérer que la vieillesse ne se pointe le bout du nez qu’une décennie plus tard, soit entre 75 et 84 ans. Néanmoins, la moyenne nationale se situe à 68 ans.

L’espérance de vie au Canada et la population vieillissante

Certaines personnes n’aiment pas se faire rappeler quel âge elles ont lorsqu’elles vieillissent. Certains diront que lorsqu’on est en santé et que l’on se sent capable de vivre sans avoir à freiner ses activités et son rythme de vie, il n’y a pas de quoi se sentir vieux.

L’un des facteurs importants à considérer lorsqu’on parle de notre perception de l’âge et de la vieillesse est bien entendu l’espérance de vie. En effet, celle-ci atteint présentement 84 ans pour les femmes et 79,9 ans pour les hommes au Canada, et a progressé en moyenne de 0,2 an par année entre 1990 et 2012, puis de 0,1 an jusqu’en 2016 au Canada (Institut Canadien de la Statistique). Il est donc normal que la perception des gens vis-à-vis la vieillesse évolue au fil des ans puisque nous vivons de plus en plus vieux…

Source

http://canadiensensante.gc.ca/publications/department-ministere/state-public-health-status-2016-etat-sante-publique-statut/alt/pdf-fra.pdf

Consultez l'article du Huffington Post
Retour aux publications