Canada 2015 : Intentions de vote au Canada

Les libéraux ont perdu l’avance qu’ils avaient depuis quelques mois sur les conservateurs de Stephen Harper. Les deux formations sont au coude-à-coude alors que les conservateurs font des gains importants au Québec et en Ontario.

En date du 19 mars 2015, 35% des électeurs canadiens auraient voté pour le Parti Libéral de Justin Trudeau, alors que 34% se seraient tournés vers le Parti Conservateur de Stephen Harper. Enfin, 20% auraient choisi le NPD de Tom Mulcair. Comparativement à nos chiffres de février dernier, il n’y a pas de changements qui sont statistiquement significatifs (stable chez les libéraux, +2 chez les conservateurs et stable pour le NDP). Toutefois, comparativement à octobre dernier, l’écart qui était de 5 points en faveur des libéraux n’est plus qu’un seul point aujourd’hui.

Les conservateurs se replacent dans la course en faisant des gains appréciables au Québec et en Ontario. Au Québec, les conservateurs se retrouvent aujourd’hui à 22% des intentions de vote, ce qui les place en situation pour gagner des sièges additionnels. Avec 30% pour le NPD et 28% pour les Libéraux, des luttes régionales intéressantes sont à prévoir. Avec 5 points d’avance pour le NPD chez les électeurs francophones, ceux-ci pourraient conserver la majorité de leurs sièges au Québec. Le Bloc Québécois récolte 15% des appuis, en quatrième place. En Ontario, libéraux (40%) et conservateurs (38%) sont statistiquement à égalité, alors que le NDP est en difficulté à 16% d’appuis, notamment dans la région de Toronto.

Les données sur les chefs de partis sont aussi très intéressantes. Quand nous avons demandé aux électeurs canadiens de se prononcer sur le chef de parti qui ferait le meilleur premier ministre, Justin Trudeau passe de 28% en décembre à 23% en mars. Stephen Harper demeure à 25% depuis le début de la nouvelle année, ce qui veut dire que l’écart favorable au chef libéral a fondu.

À huit mois des élections et avec des chiffres aussi serrés, la course sera dès plus intéressante et l’Ontario et le Québec seront le théâtre des plus chaudes luttes!

Cliquez ici pour lire le rapport complet incluant les résultats détaillés (disponible en anglais seulement).  

Christian Bourque

Christian Bourque, vice-président exécutif et associé chez Léger, possède 20 ans d’expérience en recherche, opinion publique et en marketing. M. Bourque qui siège actuellement au conseil d’administration de l’Association de la recherche et de l’intelligence marketing est un professionnel agréé en recherche marketing (PARM) et y enseigne la segmentation du marché, des techniques statistiques avancées et de la recherche en ligne. M. Bourque a également préparé de nombreux affidavits et a témoigné dans différents tribunaux où le sondage est utilisé en preuve.

Sébastien Dallaire

M. Dallaire est vice-président aux affaires publiques chez Léger. Sébastien possède plus de 15 ans d’expérience dans la recherche en opinion publique et est un analyste en opinion publique très respecté, collaborant régulièrement avec les principaux médias provinciaux et nationaux. Sébastien compte également sur de nombreuses années d’expérience en enseignement des méthodes de recherche au niveau universitaire et se veut un méthodologue prisé pour les plus importants clients de Léger. M. Dallaire s’est vu décerner plusieurs bourses de recherche et distinctions académiques prestigieuses et a publié des articles de recherche universitaire dans les deux langues officielles.

Retour aux publications