Étude Réputation 2018 : l’année des montagnes russes

L’étude Réputation 2017 se caractérisait principalement par des cas très spécifiques d’entreprises qui se faisaient donner ou retenaient une leçon du public. Cette année encore, certaines parmi celles-ci et d’autres, sont aux prises avec des hausses ou des baisses vertigineuses de leur score de réputation. Un peu à la façon des marchés boursiers, quand il est question de la réputation des entreprises, il semble que la seule stabilité demeure l’instabilité! Chaque année apporte son lot de surprises, alors que plus rien n’échappe au radar de l’opinion publique : les entreprises montent et descendent sur le rail de la réputation.

D’emblée, rappelons-nous que l’an dernier, le score de réputation de la STM chutait d’autant que sa reprise de cette année. Soulignons également qu’il suffise que son téléphone n’explose plus pour que Samsung remonte la côte qu’elle dévalait l’an dernier pendant qu’Apple descend de plusieurs points, en raison de ses propres problèmes de piles. Air Miles qui ne vole toujours pas haut remonte toutefois la moitié de la pente qu’elle dévalait dans la tourmente et à grande vitesse en 2017. Et que dire de certains indélogeables, habitués au sommet du palmarès, tels que Heinz qui chute depuis deux ans pour sortir cette année du top 15 ou le Cirque du Soleil, un habitué du top 3, qui emprunte le chemin inverse et retrouve sa place après une sévère baisse l’an dernier. On retiendra finalement de l’édition 2018 que le chouchou des Canadiens, Tim Hortons, perd bien plus que son « 4% » après ses histoires de salaire minimum, que Sears a atteint des profondeurs dont elle ne remontera jamais, que Juste pour rire affiche une dégringolade on ne peut plus triste et que Weston mange plus que jamais cette année son pain noir.

Vous êtes satisfait de votre score de réputation cette année ? Réjouissez-vous! On ne saurait dire de quoi l’an prochain sera fait…

Bienvenue en 2018, à l’ère des montagnes russes !

Pour consulter les détails de l'étude, cliquez ici
Retour aux publications