Intentions de vote 2015 : Égalité au sommet entre conservateurs et… néo-démocrates

En date du 20 juillet 2015, 32 % des électeurs canadiens auraient voté pour le NPD de Thomas Mulcair, alors que 32 % se seraient tournés vers le Parti conservateur de Stephen Harper.  Comparativement à notre sondage du mois de mai, ceci représente une hausse considérable du NPD de 9 points, alors que les libéraux perdent 9 points de leur côté.  Pour les conservateurs, c’est le calme plat (33 % en mai contre 32 % en juillet).  Est-ce là l’effet de l’élection d’un gouvernement néo-démocrate en Alberta, des publicités négatives contre Justin Trudeau, du climat économique difficile au Canada ou une combinaison de ces facteurs et d’autres?  Possiblement que les publicités négatives contre Justin Trudeau favorisent … Thomas Mulcair plus que Stephen Harper.

Au Québec, le NPD passe de 31 % à 37 % des intentions de vote, alors que les conservateurs se retrouvent deuxièmes à 23 %. Libéraux (18 %) et bloquistes (19 %) se battent pour le troisième rang.    En Ontario, les conservateurs (38 %) sont en avance alors que libéraux (29 %) et néo-démocrates sont à égalité au second rang.  Dans l’Ouest, le NPD modifie considérablement le paysage politique.  Le parti est maintenant en tête en Colombie-Britannique avec 36 % devant les conservateurs (27 %).  En Alberta, les conservateurs perdent des points (43 %) aux dépens du NDP qui grimpe à 32 % des intentions de vote.  Dans les Prairies, les trois partis sont virtuellement à égalité (35 % pour les conservateurs, 32 % pour les libéraux et 30 % pour les néo-démocrates).  Enfin, dans les provinces atlantiques, le NDP et les libéraux sont à égalité à 35 %, alors que les conservateurs se trouvent loin derrière à 18 %.

Ce sondage est aussi une première.  Il s’agit de la première fois que Thomas Mulcair prend la tête à la question sur qui ferait le meilleur premier ministre du Canada.  À 27 %, il devance Stephen Harper (25 %) et Justin Trudeau en net recul à 16 %.

Pour les détails concernant la méthodologie du sondage et des résultats plus détaillés, veuillez consulter le document PDF en utilisant l’hyperlien suivant.

Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu du pdf.
Retour aux publications