Le marketing des services funéraires en pleine évolution !

Aujourd’hui, sujet un peu autobiographique qui ne tombera pas dans le macabre; le marketing ce n’est que du bonheur… !  Les services funéraires sont des services « essentiels » auxquels on ne veut pas penser, alors j’y ai réfléchi pour vous.

Une industrie importante

Au Canada, on parle d’une industrie dont les revenus annuels sont de 1,6 milliards de dollars, alors que le prix moyen des funérailles au Canada serait de 8 500 $ et, au Québec, de 6 800 $ (la différence est en bonne partie expliquée par un pourcentage – 70 % contre 45 % – nettement supérieur de crémation au Québec comparativement au reste du Canada, les funérailles avec crémation étant moins dispendieuses en général).  Ce coût moyen ne prend pas en considération l’achat d’un lot dans un cimetière.  Sachant que le gouvernement couvre jusqu’à 2 500 $ par défunt (prestation de décès) pour les services funéraires, la facture peut être salée.  Cette industrie qui peut sembler un peu pépère à première vue (excusez le mauvais jeu de mots) est, au contraire, en pleine transformation. Voici quatre grandes tendances s’y rattachant.

1. La croissance des préarrangements

Ce segment de marché est en pleine croissance.  Plusieurs choisissent cette option afin d’enlever le fardeau financier et émotionnel à leurs proches.  Il s’agit d’une opportunité pour les fournisseurs d’offrir des services funéraires plus élaborés et des options plus séduisantes, car le client sera plus enclin à dépenser s’il planifie plus longtemps à l’avance.  Pourquoi ?  Parce que le mode de paiement est très flexible.  Les paiements sont étalés… donc, ça paraît moins cher.  Cette tendance vers la planification de ses propres funérailles est aussi au cœur des nouvelles tendances qui émergent sur le marché.

2. La désacralisation des funérailles

Une des raisons pour lesquelles les services funéraires sont en transformation demeure la désacralisation du rituel funéraire, notamment au Québec.  N’étant plus liés par les règles de l’Église entourant le rituel funéraire, les clients sont maintenant en mesure de « personnaliser » leurs services commémoratifs.  Aussi, le concept de l’enterrement perd en popularité, ce qui ouvre la porte à d’autres manières de disposer de la dépouille.  Certaines tendances :

  • Les columbariums se multiplient au Canada.
  • Des cendres transformés en « diamants » / en pierre précieuse (tout le monde porte grand-maman au doigt) sont aussi de plus en plus populaires.
  • Récemment, la Coopérative funéraire du grand Montréal a lancé une campagne de marketing portant sur un nouveau concept : « Des funérailles sur mesure à l’endroit de votre choix ». Si vous êtes amateur d’art, pourquoi pas dans une galerie d’art ?  Golfeur ?  Pas de trouble, on fera ça sur le green du 18ème.
  • L’Aquamation : nouvelle technique (depuis 2015) de crémation par l’eau unique au Québec.  L’alternative économique et écologique (on estime que la dépense énergétique pour une crémation est équivalente à se rendre en voiture de Montréal à Vancouver).  Vos tissus sont dissous dans un mélange d’eau, de sodium et de potassium.  Ensuite, vos os sont broyés en poussière et remis dans une urne.
  • Poussière d’étoile : cela vous permet de disperser vos centres dans la stratosphère.

3. La mémoire virtuelle du défunt

Des nouveautés sont à prévoir aussi au niveau des services qui vous permettront de conserver « bien vivante » la mémoire virtuelle du défunt.  Vous pourriez laisser un témoignage vivant pour vos proches qu’ils conserveront après votre décès.  Vous pourriez organiser vos photos et autres artéfacts afin de raconter vous-mêmes votre histoire à vos petits-enfants.  Réalité augmentée et virtuelle au service de votre histoire.  Voici certaines innovations pour tout ce qui est services funéraires 2.0 :

  • Simplifia : le TripAdvisor des pompes funèbres
  • Afterweb : la retransmission de funérailles en ligne
  • Le site Web IfIdie: continuer à être actif sur les réseaux sociaux après votre décès (un « deadbot » ?)… On se rapproche de l’épisode 1 de la saison 2 de Black Mirror (« Right Back »)
  • Edeneo: un coffre-fort numérique qui entrepose nos données personnelles, même après notre mort, avec tout ce qui peut intéresser notre descendance et/ou amis
  • E-ternity: le réseau social pour ceux qui restent.

4. Le marché du bas prix en expansion

Au Canada, il est maintenant possible de s’en sortir avec des frais totaux de 1 500 $ ou moins. Le marché du bas prix et du tout commandé en ligne pour moins cher est déjà bien… vivant.  Vous n’avez qu’à aller sur le site de Walmart pour acheter un cercueil moins cher. Sinon, un site très populaire en Grande-Bretagne  qui se nomme « Funeral Account » vous permet de magasiner chaque détail des obsèques de votre parent à partir d’un seul site. C’est un peu le Trivago du funéraire.  Un site comme DFS Memorials au Canada se veut un réseau qui se spécialise dans les services de crémation promettant jusqu’à 70 % de rabais comparativement aux réseaux de distribution traditionnels.

En guise de conclusion

Il s’agit d’un marché qui a eu une mauvaise presse dans le passé.  On accusait les entreprises de pompes funèbres de profiter de la détresse psychologique des survivants pour faire un peu de vente à pression ou d’abuser de la fragilité émotionnelle des clients pour faire monter la facture.  Cependant, ce n’est pas la norme et la plupart des salons funéraires vont aussi vous aider à entamer les démarches auprès de l’État et vous donner des conseils pour la suite (auprès de la banque, conseils fiscaux, etc.). Si vous faites tout par vous-même pour économiser des sous, vous y mettrai beaucoup de temps.

Afin d’éviter ça à ceux que vous aimez, si vous n’allez pas jusqu’aux préarrangements, mettez au moins par écrit et communiquez clairement vos souhaits pour vos propres obsèques.  Vous leur sauverez du temps, bien des angoisses et, fort probablement aussi … de l’argent.

Sources
http://plus.lapresse.ca/screens/552654a9-c824-4e79-98d0-f3706f0e89c1__7C___0.html

https://globalnews.ca/news/2139798/death-aint-cheap-a-look-at-funeral-costs-and-alternative-options/

http://www.dfsmemorials.com/

https://www.funeralaccount.com/webapp/wcs/stores/servlet/en/fnc/purchaseplantype?parentbranchId=455115

https://www.lowestrates.ca/blog/burial-plots-funeral-services-and-more-how-much-it-costs-die-canada

http://www.aquamation.ca/

Retour aux publications