PAUSE-CAFÉ – Qu’est-ce que la marge d’erreur?

Notre série Pause-café avec Léger permet de démystifier les études de marché grâce à nos experts qui répondent brièvement à certaines questions clés du monde des sondages. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les services de recherche que nous offrons, cliquez sur le bouton « Contactez-nous » au bas de cette page afin d’initier la conversation avec l’un des membres de notre équipe.

La marge d’erreur est un calcul issu des lois de probabilité. C’est la mesure de l’écart connu entre la statistique que nous mesurons dans un échantillon donné et ce que cette même statistique serait si elle était mesurée pour l’ensemble de la population. C’est donc l’écart entre ce que nous avons mesuré et la réalité. La règle de base est assez simple : plus l’échantillon est grand, plus la marge d’erreur sera petite. Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir des échantillons d’une taille disproportionnée. Il faut avant tout que ceux-ci soient représentatifs. Imaginez que notre échantillon est le nombre de fois que nous lançons une pièce d’un dollar pour voir si nous obtenons pile ou face.  Nous savons qu’en réalité, il y a 50% de chances d’obtenir pile et 50% de chances d’obtenir face. Si nous lançons la pièce de monnaie 10 fois, il est possible que nous obtenions de façon aléatoire 7 fois pile et 3 fois face, car notre marge d’erreur est grande. Si nous la lançons 100 fois, nous allons nous rapprocher du 50/50, car en augmentant notre échantillon, notre marge d’erreur diminue. Par contre, pas besoin de la lancer 2500 fois, car à partir de ce moment-là, la marge d’erreur est si petite que cela ne devient plus nécessaire de lancer à nouveau notre pièce de monnaie. Par conséquent, la marge d’erreur est un indicateur de précision de nos résultats. Ainsi, lorsque nous obtenons un résultat de 30% avec une marge d’erreur de 2%, il est possible que ce résultat diverge de 2% du résultat réel, oscillant plutôt entre 28% et 32%.

Marlyne Moussirou travaille comme analyste de recherche sénior au sein de la division « consommation » de Léger. Elle travaille en étroite collaboration avec les directeurs de recherche et les vice-présidents dans les différents mandats de recherche quantitative et qualitative. Ses principales tâches consistent à superviser la collecte, analyser les résultats, rédiger les rapports de recherche, et participer à l’élaboration de recommandations stratégiques.

contactez-nous!
Retour aux publications