Le Devoir – Les chefs, à visage découvert ? Une collaboration imarklab et Léger

Lors du dernier débat en français du 24 septembre dernier, un nouvel outil s’est ajouté au lot des méthodes habituelles de dissections du discours. La firme Imarklab, une filiale de Léger, a fait appel à une technologie de lecture des émotions humaines pour analyser l’attitude affichée par chacun des cinq chefs de parti à différents temps forts du débat.

Cliquez ci-dessous pour accéder au contenu du pdf.
Retour aux publications