La politique fédérale – 22 janvier 2020

MÉTHODOLOGIE DU SONDAGE

  • Sondage Web, à l’aide de la technologie d’interview Web assistée par ordinateur (CAWI).
  • Réalisé du 17 au 21 janvier 2020 auprès de 1 552 Canadien.ne.s, âgé.e.s de 18 ou plus et ayant le droit de vote au Canada, recruté.e.s aléatoirement à partir du panel en ligne LEO.
  • À l’aide des données du recensement de 2016, les résultats ont été pondérés selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, la région et le niveau de scolarité afin de garantir un échantillon représentatif de la population.
  • Une marge d’erreur ne peut pas être associée à un échantillon non probabiliste (panel web dans ce cas-ci). À des fins de comparaison, un échantillon probabiliste de 1 552 répondants aurait une marge d’erreur de ± 2,49% et ce, 19 fois sur 20.
  • Les résultats présentés dans cette étude sont conformes aux standards en matière de recherche sur l’opinion publique et aux exigences de divulgation du CRIC.

CE RAPPORT CONTIENT LES RÉSULTATS AUX QUESTIONS SUIVANTES ET PLUS ENCORE. TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT CI-DESSOUS POUR LES RÉSULTATS COMPLETS.

  1. Si des élections FÉDÉRALES avaient lieu aujourd’hui, pour quel parti auriez-vous l’intention de voter ?
  2. Même si votre choix n’est pas encore fait, pour lequel des partis politiques suivants auriez-vous le plus tendance à voter ?
  3. Êtes-vous en accord ou en désaccord que…
  • … les personnes qui sont atteintes d’une maladie grave, dégénérative et incurable devraient pouvoir demander et obtenir une aide médicale à mourir ?
  • … l’aide médicale à mourir devrait être accessible à toutes les personnes atteintes de maladies incurables, même si leur mort n’est pas imminente ?
  • … la période de réflexion – actuellement de 10 jours – entre le jour où la personne fait la demande écrite pour l’aide médicale à mourir et celui où elle le reçoit soit augmentée ?
  • … l’on devrait permettre aux personnes de compléter une demande anticipée d’aide médicale à mourir – soit d’exprimer à l’avance leur volonté d’obtenir une aide médicale à mourir – si un jour elles étaient atteintes d’une maladie grave, dégénérative et incurable ?
  • … une demande médicale d’aide à mourir soit faite de manière anticipée, à l’aide d’un formulaire officiel, dès qu’un diagnostic de la maladie d’Alzheimer est posé alors que la personne est encore lucide ?
Retour aux publications