L’anxiété chez les Québécois

Vous êtes inquiets ou vous vous sentez anxieux ? Vous n’êtes pas seuls, 64% des Québécois ressentent de l’inquiétude au moins une fois par semaine et près d’un Québécois sur cinq (18%) souffre de troubles anxieux au moins une fois par semaine. Toutesfois, consolez-vous, les Québécois sont les Canadiens proportionnellement moins nombreux à ressentir de l’anxiété comparativement à ceux des autres régions du pays.


Les femmes sont plus enclines à souffrir d’inquiétude et de troubles anxieux que les hommes. D’ailleurs ces dernières sont plus nombreuses à évoquer le sentiment d’être débordé par les événements (21%) alors qu’à l’inverse, les hommes sont plus nombruex à mentionner les attentes des autres envers eux (12%) et les objectifs qu’il se sont fixés (9%) comme étant l’élément déclencheur de leur inquiétude.


Globalement, les deux tiers (66%) des Québécois craignent la maladie que ce soit la leur ou celle des autres et une proportion similaire (63%) appréhende le manque d’argent. De plus, on constate que la moitié des Québécois disent craindre la mort (51%) ou de se sentir rejeté (47%).

Retour aux publications