Les Québécois souhaitent donner une dernière chance aux négociations mais 55% sont en faveur de l’adoption d’une loi spéciale

50% des Québécois souhaitent que le gouvernement bonifie son offre aux employés du secteur public afin d’en arriver à une entente, contrairement à 42% qui sont d’avis contraire. 

Toutefois, 61% des électeurs d’allégeance péquiste sont favorables à une bonification de l’offre, comparativement à 50% des adéquistes et 35% des libéraux.

55% des Québécois considèrent que le gouvernement devrait adopter une loi spéciale pour imposer, par décret, les conditions de travail des employés du secteur public, contrairement à 37% qui sont contre. Par contre, les péquistes sont partagés (46% sont en faveur et 48% contre), alors que 77% des libéraux et 61% des adéquistes sont pour.

Retour aux publications