Plus des deux tiers des Québécois jugent que les sanctions imposées aux Roy ne sont pas assez sévères

Cependant, bien que 85% affirment avoir été choqués par l’incident, 48% des gens conservent une opinion positive à l’égard de Patrick Roy.

Retour aux publications