Plus on est riche, plus on a recours au travail au noir

Si une majorité de Québécois (63%) affirment n’avoir jamais payé pour des services au noir, 37% l’ont déjà fait.

Les hommes (43%), les 35-44 ans (44%), ceux qui ont des enfants de moins de 18 ans (41%), ainsi que les mieux nantis de la société i.e. ceux qui ont un revenu de 80 000$ et plus (60%), les professionnels (47%) et ceux qui ont une scolarité universitaire (45%), sont proportionnellement plus nombreux à avoir déjà payé des services au noir.

Retour aux publications