Sondage mondial WIN 2019 sur l’égalité des sexes

Chaque année, le réseau mondial WIN (Worldwide Independent Network of Market Research), dont Léger est un membre fondateur, mène un important sondage qui explore les perspectives sur l’égalité des sexes, la violence, le harcèlement sexuel et l’équité salariale, appelé WIN World Survey (WWS).

Pour l’édition 2019, 29 274 personnes de 39 pays différents ont été sondées entre le mois d’octobre et le mois de décembre 2019. Léger était chargée de mener ce sondage au Canada.

Nous apprenons à travers ce sondage qu’il y a encore du travail à faire en matière d’égalité des sexes.

Voici quelques-unes des conclusions de l’étude de cette année :

Égalité des sexes

Le sondage demandait aux répondants d’indiquer dans quelle mesure ils estiment que l’égalité des sexes a été atteinte dans leur pays selon les différentes sphères de la vie. Dans l’ensemble, un pourcentage plus élevé de personnes estime que l’égalité des sexes a été atteinte à la maison et au travail, comparativement aux résultats obtenus dans l’étude de 2018 (sur la base des valeurs différentielles : différentiel = (% atteint) – (% non atteint)).

Par rapport à l’ensemble des personnes interrogées, une plus grande proportion de Canadien.ne.s estime que l’égalité des sexes a été atteinte au travail, à la maison et dans des espaces sociaux. Toutefois, en ce qui concerne la politique et les médias, la proportion de Canadien.ne.s qui estime que l’égalité des sexes y a été atteinte est similaire au résultat obtenu au sein de la population mondiale.

Infographie: L'égalité des sexes a-t-elle été atteinte

Violence et harcèlement sexuel

La proportion de femmes interrogées qui déclarent avoir été victimes de violence physique ou psychologique ou de harcèlement sexuel au cours de la dernière année est similaire aux résultats obtenus en 2018.

Équité salariale

La moitié des répondants pense que les hommes gagnent plus que les femmes pour le même travail. Par contre, près de 40 % des personnes interrogées pensent au contraire qu’ils gagnent la même chose pour le même travail.

Comme l’a noté la présidente de WIN, Vilma Scarpino, les gens pensent que l’égalité des sexes a davantage été atteinte chez eux plutôt qu’en politique, par exemple, où les scores restent assez faibles. Les scores de cette année montrent cependant une amélioration par rapport à ceux obtenus dans notre précédent rapport : les opinions des hommes et des femmes sont moins éloignées les unes des autres.

Ce sondage révèle également des niveaux alarmants de femmes ayant subi du harcèlement sexuel et de la violence au cours de la dernière année, et ce sans amélioration par rapport à 2018. Bien que les niveaux de harcèlement et de violence diffèrent beaucoup selon les pays, les jeunes femmes demeurent toujours celles qui signalent le plus de cas de harcèlement et violence.

Malgré le progrès social que nous avons réalisé grâce à de nombreux mouvements internationaux en faveur des droits de la femme, ce sondage mondial, avec des données recueillies auprès de personnes dans 39 pays, montre que nous avons encore un long chemin à parcourir avant d’atteindre l’égalité des sexes et la sécurité pour toutes les femmes.

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse (disponible en anglais seulement)
Retour aux publications