La jeunesse décodée

La première édition de l’étude Jeunesse témoigne d’abord et avant tout du changement générationnel qui s’opère présentement au Canada. L’influence des milléniaux et de la génération Z augmente, tandis que celle des baby-boomers s’effrite. Comme les baby-boomers l’ont fait avant eux, les milléniaux et la génération Z influenceront le reste de la société qui les suivront. Nous entrons donc dans une nouvelle phase générationnelle et marketing. Suivre les milléniaux et la génération, c’est suivre la tendance !

Léger a réalisé au cours de l’été 2018 la plus grande étude jamais faite au Canada chez les jeunes canadiens âgés entre 13 et 34 ans pour en apprendre plus sur ces deux générations montantes. Tout y passe : leurs comportements, leurs valeurs, leurs perceptions d’eux-mêmes, leurs influenceurs préférés, l’influence de la publicité, leur comportement d’achat, l’achat en ligne, l’achat en magasin, leur impression dans leur milieu de travail et surtout un classement des entreprises les plus #COOL dans 10 secteurs. Au total, ce sont 107 entreprises qui ont été sondées !

L’étude Jeunesse permet entre autres de faire des découvertes importantes sur ces deux générations, en confirmant et surtout en infirmant certains mythes qui leur collent à la peau. On dit que les milléniaux sont dépensiers? Erreur.

Ils seraient davantage cheap en cherchant les rabais, calculant leur budget et minimisant les dépenses spontanés. On dit que les Z et les milléniaux achèteront uniquement en ligne dans les prochaines années? Faux. L’achat en ligne et l’achat en magasin sont complémentaires. On dit que tous les jeunes sont sur Facebook? Peut-être, mais pour combien de temps? Facebook est de moins en moins populaire, étant même devancé par Instagram et Snapchat chez les jeunes de 13 à 17 ans. Par contre, certains mythes s’avèrent vrais : ce sont des générations en quête de reconnaissance, ils suivent des influenceurs, ils délaissent la télévision traditionnelle pour l’écoute en ligne, ils veulent se lancer en affaires et ils sont peu optimistes face à l’avenir.

Pour comprendre ces deux prochaines générations, il est essentiel pour les entreprises de se doter de nouveaux instruments pour anticiper les prochaines tendances. C’est justement ce que permet l’étude Jeunesse : anticiper les prochaines tendances et avoir les outils pour demeurer une entreprise #COOL pour les milléniaux et la génération Z.

Procurez-vous l'étude Jeunesse
Retour aux publications