Rapport de l’Étude DGTL 2024 sur le marketing numérique:  Les tendances qui guideront vos stratégies en 2024

07 décembre, 2023

La deuxième édition de notre étude DGTL, menée par Léger DGTL, donne des conseils utiles pour élaborer et améliorer vos stratégies de marketing numérique en 2024. Nous avons interrogé 3 046 Canadiens et 1 033 Américains afin d’explorer leurs habitudes en ligne, leurs perceptions des nouvelles plateformes telles que BeReal et Threads, leur anxiété numérique et leur utilisation des médias sociaux en fonction de leurs centres d’intérêt préférés.


PRINCIPAUX FAITS SAILLANTS DE L’ÉTUDE DGTL 2024 SUR LE MARKETING NUMÉRIQUE

Les médias sociaux sont devenus un aspect normal de la vie moderne. Au sein de ces plateformes, des groupes passionnés se forment, attirant toutes sortes de personnes et créant des espaces en ligne pour de nombreuses communautés.

Les différents centres d’intérêt ont une incidence sur les plateformes qui attirent les utilisateurs. Par exemple, 48 % des utilisateurs qui aiment les produits de luxe consomment du contenu sur Instagram, tandis que 68 % des gamers préfèrent regarder du contenu sur YouTube.

Par ailleurs, Facebook (44 %) est l’endroit préféré des amateurs de voyages pour consommer du contenu, mais Instagram est roi parmi les amateurs de voyages plus jeunes, soit âgés de 16 à 24 ans (67 %) et de 25 à 44 ans (59 %).

 

 

En plus de rechercher du contenu en fonction de leurs centres d’intérêt, 21 % des Canadiens cherchent au moins une fois par semaine des emplois sur les médias sociaux.

Alimenté par la pénurie de main-d’œuvre, les changements économiques et l’évolution des motivations des employés, l’aspect professionnel du monde numérique est en plein essor. Conscientes de l’importance des réseaux sociaux dans la recherche d’emploi, les marques devraient élaborer des stratégies solides pour améliorer leur marque employeur et attirer les meilleurs talents de l’industrie.

 

 

Cependant, le monde numérique apporte son lot de stress. Près d’un quart (23%) des Canadiens se disent stressés par la technologie numérique, mais seulement 15 % de ceux qui ont un compte en ligne limitent activement leur temps passé sur les médias sociaux.

Cela suggère que la réduction du temps passé en ligne n’est peut-être pas la solution miracle. Les utilisateurs chercheraient plutôt à améliorer la qualité du contenu qu’ils consomment, afin de vivre une expérience en ligne plus significative et moins stressante, en confiant aux marques la responsabilité de créer un contenu plus attrayant, informatif ou divertissant.

 

 


NOUVEAU CETTE ANNÉE : RAPPORT DGTL INTERACTIF

Ce rapport exclusif vous permet de filtrer les données de l’étude DGTL 2024 en fonction de l’âge, du sexe, de la région, des centres d’intérêt et bien plus encore. Vous pouvez ainsi comprendre les préférences de votre public cible et sélectionner en toute confiance les meilleures plateformes de médias sociaux pour investir vos ressources.

Publications similaires

Les entreprises les plus admirées selon notre étude Réputation 2024

Nous dévoilons la liste des entreprises les plus réputées au Québec et au Canada de la dernière année avec notre étude Réputation 2024. Cette étude unique offre une analyse sectorielle de la réputation au Canada, aidant les entreprises à suivre leur score dans le...

Améliorez votre réputation de marque avec Réputation 2024

Les entreprises analysées par notre étude Réputation 2024 peuvent bénéficier d'un rapport complet sur sa réputation de marque. Vous en apprendrez plus sur ce que l'opinion publique pense de votre organisation selon les six piliers de la réputation selon un modèle...

Décodez les finances des nouveaux arrivants

Il est essentiel de comprendre les nouveaux arrivants pour créer un Canada accueillant et bénéficiant de perspectives nouvelles. Une approche efficace consiste à les aider à naviguer dans le monde des finances personnelles canadiennes en leur fournissant des produits...

Obtenez les dernières nouvelles

Façonnez vos stratégies et obtenez les plus récentes statistiques grâce à nos plus récents rapports et nos plus récentes publications.