Perception à l’égard des firmes québécoises de services professionnels

Du 19 au 27 juin 2020, Léger a mené un sondage auprès de 1 041 Québécois et 501 gestionnaires et dirigeants d’entreprise québécoise pour le Regroupement des firmes de services professionnels indépendantes.

L’objectif de ce sondage était de comprendre les perceptions des Québécois face aux firmes de services professionnels d’ici.

PRINCIPALES CONCLUSIONS DE L’ÉTUDE

Dans leur consommation personnelle autant que corporative, les Québécois accordent une grande importance à l’achat local, et ce autant lorsqu’il est question de produits que de services professionnels.

88% des consommateurs et 81% des dirigeants d’entreprise jugent important de choisir des entreprises québécoises pour leurs services professionnels.

Les entreprises de services québécoises sont perçues très positivement : aux yeux des consommateurs comme des dirigeants d’entreprise, elles sont meilleures que les entreprises étrangères.

Les répondants croient qu’elles comprennent mieux le marché du Québec, sont plus créatives, plus compétentes et offrent un meilleur service.

Consommateurs et dirigeants d’entreprise s’entendent pour dire que, lorsque le gouvernement et les consommateurs embauchent des entreprises de services professionnels québécoises, cela crée des retombées financières concrètes pour toute l’économie québécoise.

Plus de 9 répondants sur 10 croient que l’embauche d’une firme de services professionnels a un impact positif sur l’économie du Québec.

92% des dirigeants d’entreprise disent que le gouvernement doit donner l’exemple par ses politiques d’achat de services.

70% disent vouloir modifier leurs habitudes d’approvisionnement pour favoriser l’achat local.

Le porte-parole du Regroupement des firmes de services professionnels indépendantes, monsieur Olivier Laquinte n’est pas étonné par les résultats du sondage. « Dès l’annonce de la création du Regroupement, nous avons senti un appui indéfectible de la communauté des affaires, mais également des clients de nos entreprises respectives. Nous sommes vraiment rendus à un point où l’expertise, les connaissances et le savoir-faire québécois n’ont plus rien à envier à qui que ce soit. Voir tous ces entrepreneurs locaux qui se démarquent dans leurs champs d’expertise respectifs me rend très fier du travail accompli. On doit cependant poursuivre les efforts pour changer davantage certains comportements et certaines façons de faire qui relèvent d’une autre époque ».

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse.


TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT COMPLET

Retour aux publications