Le conflit Russie-Ukraine – 15 mars 2022

CE SONDAGE EXPLORE LES PERSPECTIVES DES CANADIENS ET DES AMÉRICAINS SUR LE CONFLIT RUSSIE-UKRAINE.

Plus de deux semaines après le déclenchement de l’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie le 24 février, le conflit Russie-Ukraine se poursuit.

Dans notre dernier Tracker nord-américain, nous avons demandé aux Canadiens et aux Américains de partager leurs points de vue sur plusieurs sujets liés au conflit Russie-Ukraine, notamment s’ils pensent qu’il a le potentiel de se transformer en une guerre mondiale, s’ils pensent que Vladimir Poutine utilisera des armes nucléaires et leur opinion sur le conflit en général.

Ce sondage est réalisé à partir de notre panel représentatif LEO (Léger Opinion), en collaboration avec l’Association d’études canadiennes (AEC), et publié dans La Presse Canadienne. Cette série de sondages est disponible sur le site web de Léger.

Vous aimeriez recevoir nos sondages en exclusivité? Abonnez-vous à notre infolettre.

TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT AU BAS DE L’ARTICLE.


LE CONFLIT RUSSIE-UKRAINE

  • Les Canadiens et les Américains sont incertains quant à l’issue du conflit Russie-Ukraine.
  • Dans l’ensemble, les Canadiens et les Américains craignent que le conflit Russie-Ukraine s’aggrave. 
    • 74% des Canadiens et 66% des Américains croient que l’invasion de l’Ukraine par la Russie a le potentiel de dégénérer en une guerre mondiale.
    • 64% des Canadiens et 57% des Américains croient que le conflit pourrait durer plusieurs années.
    • 47% des Canadiens et 41% des Américains croient que Poutine et la Russie utiliseront des armes nucléaires si le conflit ne se déroule pas comme le souhaite la Russie.
  • Les Canadiens et les Américains sont divisés sur l’imposition d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine : respectivement 47% et 44% sont d’accord pour qu’une telle zone soit établie, même si cela risque d’entraîner une escalade du conflit.
Les Canadiens et les Américains sont divisés sur l’imposition d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine : respectivement 47% et 44% sont d'accord pour qu’une telle zone soit établie, même si cela risque d’entraîner une escalade du conflit.

MÉTHODOLOGIE DU SONDAGE 

Sondage web réalisé du 11 au 13 mars 2022 auprès de 1 515 Canadiens et 1 002 Américains, âgés de 18 ans ou plus, recrutés aléatoirement à partir du panel en ligne LEO.

Une marge d’erreur ne peut pas être associée à un échantillon non probabiliste dans le cadre d’une enquête par panel. À des fins de comparaison, un échantillon probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de ± 2,5%, et ce, 19 fois sur 20 pour l’échantillon canadien et de ± 3,096%, et ce, 19 fois sur 20 pour l’échantillon américain.

CE RAPPORT CONTIENT LES RÉSULTATS AUX QUESTIONS SUIVANTES. TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT CI-DESSOUS POUR LES RÉSULTATS COMPLETS. 

  • Pensez-vous que l’invasion de l’Ukraine par la Russie a le potentiel de dégénérer en une guerre mondiale?
  • Au final, qui, selon vous, remportera le conflit ?
  • Pensez-vous que Vladimir Poutine et la Russie utiliseront des armes nucléaires si le conflit ne se déroule pas comme le souhaite la Russie?
  • Veuillez indiquer dans quelle mesure vous êtes d’accord ou non avec les affirmations suivantes concernant le conflit Russie-Ukraine.
Retour aux publications