Taux hypothécaires et inflation – 13 mai 2022

13 mai, 2022

CE SONDAGE EXPLORE LES PERSPECTIVES DES CANADIENS ET DES AMÉRICAINS SUR LES TAUX HYPOTHÉCAIRES ET L’INFLATION.

L’inflation toujours aussi élevée, de nombreux Canadiens et Américains cherchent des moyens de réduire leurs dépenses. Dans notre plus récent Tracker nord-américain, nous avons étudié l’impact de l’inflation sur les Canadiens et les Américains, ainsi que l’impact d’une possible hausse des taux hypothécaires sur les Canadiens et les Américains qui ont actuellement un prêt hypothécaire. 

Ce sondage est réalisé à partir de notre panel représentatif LEO (Léger Opinion), en collaboration avec l’Association d’études canadiennes (AEC), et publié dans La Presse Canadienne. Cette série de sondages est disponible sur le site web de Léger.

Vous aimeriez recevoir nos sondages en exclusivité? Abonnez-vous à notre infolettre.


TAUX HYPOTHÉCAIRES ET INFLATION

  • Si les taux hypothécaires augmentaient de 1%, 13% des Canadiens et 10% des Américains qui ont une hypothèque seraient confrontés à une charge financière importante, devront envisager de vendre leur maison ou devront la vendre. Ces résultats montent en flèche si les taux augmentaient de 3%.

Impact de l'augmentation des taux hypothécaires

  • La proportion de Canadiens (85%) et d’Américains (88%) qui indique que l’inflation est un problème grave pour leur ménage a augmenté depuis notre dernier sondage publié le 17 mars 2022.
  • Les principales mesures prises par les Canadiens et les Américains en raison de la hausse de l’inflation au cours des derniers mois sont les suivantes :
    • Acheter des articles moins chers à l’épicerie (65% des Canadiens, 49% des Américains)
    • Manger au restaurant ou commander des plats à emporter moins souvent (53% des Canadiens, 41% des Américains)
    • Réduire le gaspillage alimentaire pour faire durer leur argent (46% des Canadiens, 40% des Américains)

MÉTHODOLOGIE DU SONDAGE 

Sondage web réalisé du 6 au 8 mai auprès de 1 534 Canadiens et 1 003 Américains, âgés de 18 ans ou plus, recrutés aléatoirement à partir du panel en ligne LEO.

Une marge d’erreur ne peut pas être associée à un échantillon non probabiliste dans le cadre d’une enquête par panel. À des fins de comparaison, un échantillon probabiliste de 1 534 répondants aurait une marge d’erreur de ± 2,5%, alors qu’un échantillon de 1 003 répondants en aurait une de ±3,094%, et ce, 19 fois sur 20.

CE RAPPORT CONTIENT LES RÉSULTATS AUX QUESTIONS SUIVANTES.

  • Si les taux hypothécaires augmentaient, quel serait l’impact sur les finances de votre ménage?
  • Quelle est la gravité du problème de l’inflation/de l’augmentation des taux d’intérêt pour votre ménage?
  • Comment décririez-vous les finances de votre propre ménage aujourd’hui? 
  • Quel est l’impact de l’inflation sur votre ménage dans les domaines suivants? L’inflation a eu…

Publications similaires

Améliorez votre réputation de marque avec Réputation 2024

Les entreprises analysées par notre étude Réputation 2024 peuvent bénéficier d'un rapport complet sur sa réputation de marque. Vous en apprendrez plus sur ce que l'opinion publique pense de votre organisation selon les six piliers de la réputation selon un modèle...

Décodez les finances des nouveaux arrivants

Il est essentiel de comprendre les nouveaux arrivants pour créer un Canada accueillant et bénéficiant de perspectives nouvelles. Une approche efficace consiste à les aider à naviguer dans le monde des finances personnelles canadiennes en leur fournissant des produits...

Accélérer le développement des nouveaux arrivants en 2024 

Découvrez les constats clés de notre étude Décodez les nouveaux arrivants, une ressource essentielle pour les organismes gouvernementaux, les institutions financières, les compagnies d'assurance, les organismes publics, les agences de recrutement et de placement de...

Obtenez les dernières nouvelles

Façonnez vos stratégies et obtenez les plus récentes statistiques grâce à nos plus récents rapports et nos plus récentes publications.