Les jeunes sont inquiets de leurs finances

10 décembre, 2020

L’année 2020 a été, pour toutes les générations, une année d’incertitude, de questionnement et de perturbations. Sur le front économique, les premiers éclopés ont sans aucun doute été les jeunes de 13 à 39 ans, les premiers à subir les congédiements, des gels de salaires, des projets financiers renvoyés aux calendes grecques, et ultimement, une difficulté à payer leurs charges financières. Et pourtant, la nouvelle décennie annonçait une prospérité économique aux membres de ces nouvelles générations avec une économie en croissance et un taux de chômage historiquement bas, sous la barre des 4 %. Mais un virus les a plongés dans un futur incertain. 

L’Étude Jeunesse 2020-2021 tente de comprendre comment les jeunes canadiens ont vécu financièrement la pandémie de la COVID-19, et comment ils préparent leur avenir post-pandémique. Quels sont les changements durables et notables dans le portefeuille des jeunes générations? Pour y répondre, l’Étude Jeunesse donne la parole à plus de 3 000 jeunes canadiens, de 13 à 39 ans, de toutes les régions et de tous les milieux, pour exprimer leur humeur économique.  

VISIONNEZ NOTRE WEBINAIRE À CE SUJET ICI

Certains ont perdu leur emploi, du jour au lendemain. D’autres ont vu leur parcours scolaire et professionnel bifurquer. Beaucoup ont dû avoir recours à une aide financière externe, à commencer par une aide familiale, la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ou la Prestation canadienne d’urgence Étudiante (PCUE) pour payer minimalement ces charges. Peu, en revanche, se sont tournés vers les institutions financières pour trouver des arrangements.  

Comment les jeunes entrevoient-ils l’avenir de leurs finances personnelles? Ont-ils l’intention d’emprunter de l’argent dans le futur? Quels sont leurs objectifs d’achat dans la prochaine année, en fonction de leur âge? Vers qui se tournent-ils lorsqu’ils ont des problèmes financiers? Qui les conseillent-ils quand vient le temps de prendre une décision? Quelle est leur relation avec les institutions financières? Qu’apprécient-ils de leur institution financière avec laquelle ils font affaire? Quelles sont leurs perceptions vis-à-vis chaque institution financière? Répondent-elles aux besoins des jeunes de leur âge? 

Voilà à quoi répond notamment l’Étude Jeunesse 2020-2021.  

Les jeunes québécois et canadiens ont vu leur présent et leur avenir être chamboulés par la pandémie de la COVID-19. Beaucoup d’entre eux se retrouvent sans repère et ont besoin d’être guidés dans les prochaines années. L’Étude Jeunesse identifie leurs désirs, leurs insatisfactions et leurs objectifs quant à l’avenir de leur portefeuille. 

À vous, entreprises, de les écouter!


POUR VOUS PROCURER LE RAPPORT DE L’ÉTUDE, CONTACTEZ-NOUS EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE CI-DESSOUS.

[mc4wp_form id=»29585″]

TÉLÉCHARGEZ LA BROCHURE DE L’ÉTUDE CI-DESSOUS

Publications similaires

Intentions de votes provinciales: mai 2024

Léger a réalisé un sondage pour le compte du Journal de Montréal et du Journal de Québec sur les intentions de vote au provincial ainsi que sur leur opinion sur la souveraineté du Québec.POLITIQUE PROVINCIALE : LE PQ DEMEURE AU 1ER RANG Intentions de vote : Si des...

Economie canadienne

Chaque mois, nous menons une enquête auprès des Canadiens et des Américains pour connaître leur point de vue sur l'économie, les finances et la politique. Ce mois-ci, notre enquête a été menée entre le 26 et le 28 avril 2024. Parmi les principaux faits saillants de...

Intentions de vote et immigration au Québec

Léger a réalisé un sondage pour le compte du Journal de Montréal et du Journal de Québec sur les intentions de vote au provincial et les préférences politiques au Québec. Nous avons sondé les répondants sur leur intention de vote, leur satisfaction envers le...

Obtenez les dernières nouvelles

Façonnez vos stratégies et obtenez les plus récentes statistiques grâce à nos plus récents rapports et nos plus récentes publications.