Pourquoi les jeunes canadien.ne.s achètent-il/elles local ?

L’achat local et l’achat éthique semblent être des tendances grandissantes au sein des jeunes générations. Comment se manifestent-elles dans leurs habitudes de vie quotidiennes ? Les jeunes sont-ils vraiment plus portés à l’achat local ? Sont-ils vraiment des consommateurs plus exigeants ? L’Étude Jeunesse 2019 pose ces questions, et les réponses obtenues pourraient vous surprendre !

Les jeunes canadien.ne.s choisissent d’acheter des produits locaux pour différentes raisons, que ce soit pour soutenir l’économie locale, pour s’assurer de la fraîcheur et de la qualité des produits, pour protéger l’environnement / minimiser son empreinte écologique, etc. L’Étude Jeunesse démontre que malgré une conscience environnementale très forte, les jeunes générations ne perçoivent pas nécessairement l’achat local comme un facteur permettant de diminuer leur empreinte écologique.

Préférences selon l’âge

Plus précisément, l’Étude Jeunesse de Léger – la plus vaste en son genre au Canada avec 3 003 jeunes canadien.ne.s âgé.e.s de 13 à 37 ans sondés – cherche à connaître et comprendre les perceptions, les comportements et les valeurs des milléniaux et des membres de la génération Z.

Les résultats obtenus ont fait ressortir trois groupes d’âge distincts ayant chacun une approche différente de la consommation : l’insouciance (13-19 ans), le tumulte (20-29 ans) et la stabilité (30-37 ans). Cliquez ici pour en apprendre davantage sur ces trois groupes de jeunes.

De plus, nous avons remarqué certaines différences intéressantes selon l’âge des répondant.e.s sur la façon dont les jeunes générations consomment :

  • les jeunes appartenant au groupe d’âge de l’insouciance préfèrent acheter des produits moins chers dans des magasins à grande surface (ce qui est logique, étant donné que leurs revenus et leur pouvoir d’achat sont moindres);
  • les jeunes appartenant au groupe de la stabilité tiennent à acheter des produits locaux et sont prêts à payer plus cher pour les obtenir. Avec un pouvoir d’achat plus grand et des besoins plus spécifiques, l’importance d’acheter local augmente avec l’âge.

Dans l’ensemble, les jeunes dont les revenus sont plus élevés, qui résident en milieu urbain et qui sont plus âgés (30 à 37 ans) sont plus susceptibles de préférer acheter local.

marché local

Alors, quelle est la principale raison pour laquelle les jeunes canadien.ne.s achètent des produits locaux ?

Comme mentionné plus tôt, il n’y a rien de surprenant quant à la préoccupation des jeunes générations vis-à-vis leur empreinte écologique. C’est un phénomène observable et amplement étudié. Les récentes mobilisations à travers le pays pour exiger des mesures environnementales plus efficaces témoignent de l’angoisse climatique de ces deux générations.

Cependant, lorsque nous analysons comment les jeunes de 13 à 37 ans dépensent et consomment, nous remarquons que ceux-ci ne conçoivent pas nécessairement l’achat local comme une action visant à diminuer leur empreinte écologique. Autrement dit, ils ne font pas le lien entre acheter des produits faits au Canada et diminuer leur empreinte écologique.

En fait, acheter local demeure d’abord – tout comme pour les autres générations – un moyen d’encourager l’économie locale et d’obtenir des produits de qualité. Les raisons écologiques viennent seulement par la suite. Il s’agit d’un constat pour le moins surprenant, ces jeunes générations plaçant pourtant l’environnement au centre de leurs préoccupations quotidiennes.

C’est également un constat que devraient prendre en considération les entreprises canadiennes qui souhaitent inciter les jeunes à l’achat local et éthique.

Vous voulez en savoir plus sur ce que les jeunes canadien.ne.s pensent de la consommation de produits locaux (y compris s’ils/elles ont changé leur comportement d’achat afin d’acheter des produits locaux et les principaux obstacles à l’achat local)?

Cliquez sur le bouton au bas de la page pour communiquer avec nous et obtenir plus d’information !

DÉCOUVREZ NOS AUTRES ARTICLES SUR L’ÉTUDE JEUNESSE

DÉTAILS SUR L’ENQUÊTE

Sondage Léger réalisé du 13 août au 1er septembre 2019, auprès de 3 003 Canadien(ne)s âgé(e)s entre 13 et 37 ans, recruté(e)s aléatoirement à partir du panel en ligne de Léger Opinion (LEO). À des fins de comparaison, un échantillon probabiliste de 3 003 répondants aurait une marge d’erreur de ± 1,8% et ce, 19 fois sur 20 (dans 95% des cas).

Téléchargez le contenu
Veuillez svp inscrire votre courriel pour accéder au contenu
Contactez-nous pour plus d’informations!
Retour aux publications